Travailler et faire des affaires à Monaco

Depuis l'adhésion de S.A.S. le Prince, des initiatives ont été menées en vue de promouvoir l'activité économique et de rendre les opérations des entreprises plus transparentes tout en maintenant un haut niveau d'éthique, notamment :

- Création du statut juridique de la société à responsabilité limitée
- Introduction du principe général de la responsabilité pénale des personnes
- Adoption de systèmes de lutte contre le blanchiment d'argent, le crime organisé et la corruption.

Il y a plus de 5 400 entreprises à Monaco qui opèrent dans un large éventail de secteurs dont le commerce international, la banque et la finance, les autres services, le tourisme, le commerce de détail, l'immobilier et la construction, le transport maritime et le yachting, entre autres.

Les entreprises bénéficient d'un régime fiscal modéré. Il n'y a pas d'impôt sur les bénéfices pour les entreprises si plus de 75% de leur chiffre d'affaires est réalisé en Principauté ;

Monaco compte (en 2017) 38 300 habitants, 51 956 salariés (47 900 salariés dans le secteur privé en décembre 2016) et moins de 4% de chômeurs, ce qui en fait un lieu idéal pour votre vie professionnelle. Des résidents de 139 nationalités différentes vivent ensemble à Monaco.

Les étrangers peuvent occuper un emploi salarié privé à Monaco à condition de posséder un permis de travail pour leur poste.

L'approbation est donnée pour les nouvelles entreprises après l'examen du plan d'affaires et la prise en compte des personnes impliquées dans le projet et des secteurs d'activité spécifiques dans lesquels l'entité va opérer.